La pratique du canoë-kayak sur la rivière Dronne : ce qu’il faut savoir absolument !

Article 1 : La Dronne est une rivière de caractère privé/public. Les biens fonciers riverains bâtis et non bâtis sont principalement du domaine privé ; il en est ainsi pour tous les ouvrages et bâtiments riverains, déversoirs et moulins ; seule l’eau est du domaine public. En conséquence, il est du devoir des utilisateurs de canoës et kayaks de respecter les lieux, la rivière, les propriétaires et les pêcheurs, les bateaux-promenades. Sur les barrages, les arrêts sont strictement interdits. Le respect des zones de passage sur ceux-ci (lorsqu'elles existent) est impératif. Nous vous demandons de respecter l’environnement, la faune, la flore, de ne pas jeter de détritus dans l’eau ou sur les berges (des poubelles sont à votre disposition aux points de départ et d’arrivée).
Au cours de votre randonnée, les arrêts, les débarquements et/ou les embarquements, les opérations de vidage des embarcations, les déplacements à pied sur les berges ainsi que sur le fond de la rivière et les iîots sont strictement interdits, sauf :
* Dans la situation de porter secours à autrui ou lorsque votre propre vie est en jeu (coincement en immersion sous un arbre par exemple). 
* Ou lorsque vous êtes sur des espaces publics ou autorisés, voire tolérés. 

Dans tous les autres cas, le non-respect de ces obligations engage votre responsabilité auprès des propriétaires et éventuellement devant la justice. Lorsque vous louez une embarcation, vous acceptez le présent règlement. Si ce dernier ne vous convient pas, vous devez vous abstenir de naviguer.

Article 2 : Les locations à l’heure ou en randonnées entraînent la responsabilité des locataires dès que les matériels leur ont été remis personnellement.

Article 3 : Tout usage du matériel en embarquant ou en débarquant sur tous terrains publics ou privés autorisés ou non est formellement placé sous la responsabilité de leurs locataires.

Article 4 : Les locations prennent effet dès la remise du matériel au locataire et prennent fin dès que le prestataire en a repris possession à l’issue des temps impartis, ou au terme des randonnées.

Article 5 : La pratique du canoë-kayak est une activité à risque. Aussi minime soit ce risque sur la rivière Dronne, il est obligatoire que les pratiquants sachent nager au moins 25 mètres et soient capables de s’immerger pour leur sécurité et la sécurité de ceux qu’ils accompagnent. Les enfants mineurs sont sous la responsabilité de leurs parents ou de leurs représentants légaux.
Le port du gilet de sécurité est obligatoire.

Article 6 : Au cours des randonnées, les pratiquants peuvent être conduits à marcher dans la rivière à certains endroits (portages sur les espaces publics ou autorisés, voire tolérés, et en tous lieux s’il s’agit de porter secours à autrui si nécessaire).
À cet effet, il est obligatoire de porter des chaussures fermées sans lacet afin d’éviter les coupures profondes qui peuvent être occasionnées par divers matériaux (fer, verre, pierres…). Ne partez donc jamais pieds nus ! Les vêtements doivent être adaptés aux conditions de pratique du moment.

Article 7 : Certains barrages rendus glissants par des limons humides peuvent être sources de chutes pouvant blesser les pratiquants. Il est vivement conseillé d’être prudent lorsqu'un portage est inévitable.

Article 8 : Les barrages peuvent être rendus dangereux par un niveau d’eau élevé (formation de rappel). Dans ce cas leur franchissement est strictement interdit et la randonnée doit être effectuée avec des préconisations de continuité de parcours sous la responsabilité technique d'un accompagnateur diplômé d'État de canoë-kayak selon les tarifs en vigueur.
Sans la présence effective d'un accompagnateur diplômé d'État de canoë-kayak, la randonnée est annulée.

Article 9 : Les groupes de mineurs, placés sous la responsabilité de tout organisme tiers, devront être encadrés par des accompagnateurs diplômés d'État de canoë-kayak, ou justifiant d'une compétence reconnue, et sur demande pour les personnes majeures.

Article 10 : La casse importante et la perte d’équipement sont à la charge des utilisateurs. Le montant du préjudice sera facturé au tarif affiché à l’intérieur de l’établissement et à la vue de la clientèle.

Article 11 : La direction de l’établissement prestataire se réserve le droit d’annuler les randonnées en fonction des conditions climatiques (températures négatives) et de navigation défavorables (en période de crues).

Article 12 :  Tous les locataires pratiquants acceptent le présent règlement et notamment les articles 1 .1/a .5 et 6 qui engagent leur responsabilité et leur bonne foi.

Règlement intérieur